CAROLE ARBIC / artiste-peintre

cArbic

Biographie - english version below

Carole Arbic est originaire de Montréal. Elle étudie les arts au cegep St-Laurent et à l’UQAM Elle s’intéresse à la notion de paysage s’inspirant de la géographie. Peu à peu elle expérimente davantage les effets de la matière sur la surface du tableau et ses paysages reconstruits ou inventés s’ouvrent sur une peinture plus abstraite.

Démarche artistique - english version below

Depuis plusieurs années mon travail de peintre porte sur la notion de paysage comme témoignage d’un passage ou comme déploiement de la nature. Réalité physique, la nature est une œuvre éphémère qui se transforme sans cesse et le paysage constitue pour le spectateur une pure construction du regard. Inspirée de la géographie et de différents modes de représentation scientifique (cartographique, topographique, images satellite…), j’ai toujours accordé une grande importance à la dimension spatiale.

Peu à peu, j’ai été amenée à examiner davantage les effets de la matière sur la surface, ce qui m’a conduit à faire l’essai de nouveaux matériaux. Ainsi le paysage aménagé, conservé, reconstruit ou même inventé tendait à disparaître pour s’ouvrir sur une peinture plus abstraite.

Par l’utilisation de matériaux recyclés issus du commerce (latex, plâtre, tissus, miroirs), je découvre de nouvelles textures et reconfigure l’espace. Je crée de nouveaux rapports chromatiques par l’utilisation de couleurs rejetées non VENDUs dont le choix est restreint et je travaille davantage les plans par superposition et juxtaposition.

Ce qui est en cause dans ma démarche n’est pas l’éventualité de la disparition du paysage dans ma peinture mais sa capacité à se transformer tout en affirmant la matérialité de la peinture.



Biography

Carole Arbic comes from Montreal. She studies art at Cegep St-Laurent and at UQAM University. She is interested in the notion of landscape and take her inspiration of geography. Gradually she examines more the aspects of surface-based work and the rebuilt or invented landscape has developed further into abstraction.

Artist Statement

I am interested in the notion of landscape as evidence of a previous presence. I view nature as a physical reality, an ever-changing, ephemeral creation, it’s landscape inherently remaining purely a construction of the eye. My work portrays an imaginary geography connected to spatial dimension. By borrowing from artistic and scientific methods of representation (panoramic, cartographic, topographic, satellite pictures), I investigate a multitude of ways in which to depict nature.

My exploration has prompted me to experiment with new materials, and,in my examination of the aspects of surface-based work, the preserved, rebuilt or even invented landscape has transformed and developed further into abstraction.

Employing unconventionally recycled materials (latex, plaster, fabrics, mirror), I am discovering new textures, new chromatic relationships, and reconfiguring spatial planes.

The properties of paint itself is the primary focus in my current work profoundly dictating the capacity for transformation and change.